Dany Laferrière: le modèle parfait de l’anti Québécois *

publié le 14 déc. 2013 à 15:43 par Robert Berrouët-Oriol   [ mis à jour : 29 déc. 2013 à 05:21 ]
13 décembre 2013
Andrée Ferretti

L’homme a confiance en lui et a l’audace de sa colossale ambition. Même s’il a vu le jour en Haïti, pays malheureux s’il en est, il sait depuis toujours qu’il n’est pas né pour un petit pain. Autrement dit, il est d’un peuple libre qui n’a aucune notion de la résignation, qui n’éprouve aucun sentiment d’infériorité à vivre aux crochets de la charité universelle, sachant d’instinct qu’il est une source de richesse pour les organisations qui président à ses incessants besoins de renflouement. Mieux, d’un peuple qui se soucie comme de sa première chemise du regard que pose le monde sur lui.

Dany Laferrière a conquis, conquis sans coup férir le siège numéro deux de l’Académie française, simplement  parce qu’il a eu la témérité de présenter sa candidature au seul nom de lui-même. « Front de bœuf » ne fait pas partie des clichés de sa culture, ce qui ne l’empêche pas lui,   de l’avoir.

Incontestablement excellent écrivain, il n’a pas pour autant le génie de nos Jacques Ferron, Victor-Lévy Beaulieu, Marie-Claire Blais, pour ne nommer que nos plus grands. Sa force admirable, et que j’admire au plus haut point, réside toute entière dans sa certitude que la reconnaissance de la valeur d’un être comme d’une œuvre tient essentiellement, en notre époque consumériste, au talent de la monter en épingle. Compétence qui échappe aux Québécois, du plus grand au plus petit.

Je déplore donc le pétage de bretelles de notre élite culturelle et politique qui revendique la « québécité » du nouvel académicien, énième manifestation de notre aplat-ventrisme, pendant que lui-même, avec raison, ne rendra grâce de son élection  qu’à la  puissance, la créativité et la beauté de la culture haïtienne.

Depuis son Haïti natale, entre la Floride et la France, Dany Laferrière  n’a toujours été que de passage au Québec.

Saluons cet illustre visiteur, mais soyons fiers, en ne nous appropriant  pas contre son gré la gloire de l’obtention d’un siège à l’Académie française.

__________

* Note de ind: « anti » dans le sens de « contraire » et non de « contre »… : 

Source : independantes.org