Mise à jour, avril 2016

publié le 31 mars 2016 à 16:47 par Robert Berrouët-Oriol   [ mis à jour : 12 avr. 2016 à 05:38 ]

Je suis ravi de partager avec vous la mise à jour d’avril 2016 du site littéraire www.berrouet-oriol.com. Par cette mise à jour je vous propose les articles suivants (cliquer sur les titres soulignés pour accéder aux textes) :

1

Lancement à Montréal du nouveau recueil de poésie d'Anthony Phelps, « Je veille incorrigible féticheur », par les Éditions Bruno Doucey ; « Le poète Anthony Phelps honoré par la Ville de Montréal », par Robert Berrouët-Oriol ; « Vivement poésie / Hommage à Hugues Corriveau » présenté par Fulgence Bla

2

Romans / « Femmes au temps des carnassiers » de Marie-Célie Agnant, par Rachel Vorbe ; « René Depestre, compositeur cosmique », par Nicolas Michel 

3

Entretiens / « Frankétienne : "Je suis un survivant de la misère, des Duvalier, de l'alcool" », par Delphine Peras ; « Yves Chemla pour mieux comprendre nos romanciers contemporains », par
Jean Emmanuel Jacquet

4

Distinction littéraire/Entretien -  « Award-Winning Writer Edwidge Danticat on Memory, Trauma, Identity… and Her Next Big Award », par The Brooklyn Reader 

5

« Émergence des langues créoles et rapports de domination dans les situations créolophones », par Georges Daniel Véronique 

6

« Les errements d’une vision économiciste  de la situation sociolinguistique d’Haïti », par Lemète Zéphir

7

« Appel à communicationXVème Colloque international des études créoles »

8

« Sur la gouvernance éducative de Nesmy Manigat / L’exil programmé de la langue créole dans le système éducatif haïtien », par Robert Berrouët-Oriol

9

Concert « Jazz créole » de Makaya à la Place des arts de Montréal

10

« 5e édition du Festival du film québécois en Haïti », par la Fokal

RAPPEL

1. « Écrire, un combat contre le silence » - Entretien avec Pierre Nepveu

2. « Réfléchir scientifiquement sur la langue kreyòl », par Hugues Saint-Fort

 

Merci de faire bon accueil à ces textes et merci à tous ceux qui auront à cœur de les partager dans leurs réseaux habituels.