Mise à jour, décembre 2016

publié le 1 déc. 2016 à 07:43 par Robert Berrouët-Oriol

Mise à jour de décembre 2016 du site littéraire www.berrouet-oriol.com. Par cette mise à jour je vous propose les articles suivants (cliquer sur les titres soulignés pour accéder aux textes) :

 

Le texte du mois

« Un livre majeur et de grande érudition : « Les jeux du dissemblable. Folie, marge et féminin en littérature haïtienne contemporaine » de Stéphane Martelly », par Robert Berrouët-Oriol


1

Droit de parole, l'éditorial - « Dictionnaire monolingue du créole haïtien - Appel au débat public sur un sujet majeur de société », par Robert Berrouët-Oriol

 

2

 

« Pour un dictionnaire numérique du créole haïtien conforme aux normes de la lexicographie professionnelle », par Robert Berrouët-Oriol

 

3

 

« Dictionnaire créole numérique : le poids des mots ! », par Roody Edmé

4

« Culture de l’improvisation et amateurisme : à propos du projet de dictionnaire numérique du créole », par Charles Tardieu

5

« Le Forum sur les ‘’droits linguistiques’’ des enfants en Haïti : entre mal vision, vœux pieux et impuissance », par Robert Berrouët-Oriol

 

6

« Un livre majeur et de grande érudition : « Les Jeux du dissemblable. Folie, marge et féminin en littérature haïtienne contemporaine » de Stéphane Martelly », par Robert Berrouët-Oriol

7

« Quand commet-on des fautes en kreyòl ? »  2ème partie, par Hugues Saint-Fort

 

 

8

« Pologne / Haïti - Halka/Haïti : un projet inédit de collaboration culturelle », par Sara del Rossi

9

Poésie / Prix littéraire Fetkann ! Maryse Condé 2016 à Joël Des Rosiers pour « Chaux » ; parution et signature à Montréal de « Nudité et fragments » (poésie) de Kerline Devise. Peinture / Vernissage à Montréal de « Un certain sourire » de Martine Fourcand

RAPPEL 

1.- « Réfléchir scientifiquement sur la langue kreyòl », par Hugues Saint-Fort 

2.- « Haïti dans le regard de la romancière Maryse Condé - Questionner les failles du pacte autobiographique », par Robert Berrouët-Oriol

 

Merci de faire bon accueil à ces textes et merci à tous ceux qui auront à cœur de les partager dans leurs réseaux habituels.

Comments