Mise à jour, février 2016

publié le 9 févr. 2016 à 14:22 par Robert Berrouët-Oriol

Je suis ravi de partager avec vous la mise à jour de février 2016 du site littéraire www.berrouet-oriol.com. Par cette mise à jour je vous propose les articles suivants (cliquer sur les titres soulignés pour accéder aux textes) :

1.

Poésie / Parution : « Éloge de la mangrove » de Robert Berrouët-Oriol ; « Inventaires » de Stéphane Martelly

2.

« Vivre la poésie », par Hugues Corriveau 

3.

« Les rêves d’épopée de la poésie haïtienne « avec des traces qui n’en finissent pas », par Patrice Beray

4.

« Kannjawou », nouveau roman de Lyonel Trouillot, par eKarbe

5.

« Marie-Célie Agnant : une écriture de la mémoire et du silence », par Lucie Lequin

6.

« Certitudes et mystère autour de la mort de Jacques Stephen Alexis », par Gotson Pierre

7.

« Quand la magie du cinéma fait revivre Jacques Stephen Alexis », par Roody Edmé

8.

« La description du créole haïtien dans tous ses états », par Marc Escola    

9.

« Réflexions sur quelques emplois et structures syntaxiques observés dans le discours en créole haïtien », par Fortenel Thélusma

10.

Série de tables rondes : « Modalités du récit de vie », par Stéphane Martelly

11.

Parution : « René Depestre - Le Soleil devant », par Marie Joqueviel-Bourjea et Béatrice Bonhomme ; « Je n’ai rien à cacher », par Gérald Bloncourt et Bernard Esposito

12.

« Inauguration de l'exposition des dessins et tableaux de Gérald Bloncourt » à la Dorothy’s Gallery

13

Droit de parole, l’éditorial : « Chant du cygne de Michel Martelly - « Le président haïtien persiste dans l’insulte faite aux femmes », par Robert Berrouët-Oriol

RAPPEL

--« Le droit à la langue maternelle : retour sur les langues d’enseignement en Haïti », par Robert Berrouët-Oriol

--« Le « marché linguistique » haïtien : fonctionnement, idéologie, avenir », par Hugues Saint-Fort

  

Merci de faire bon accueil à ces textes et merci à tous ceux qui auront à cœur de les partager dans leurs réseaux habituels.

Bien cordialement,

Robert Berrouët-Oriol

Comments